vendredi, janvier 25, 2008

L'ours en rut se reveille au printemps


Quand dehors il fait gris, les bateaux rentrent au port, (le ventre leger car il faut le dire y'a pas une poiscaille dans cette Mer Noire) Quand la recherche de coquillages bute sur des godillots et des boites de pate henaff usees par le trajet Pouldreuzic-Sukhumi....
Autant rentrer a la maison, mettre le chauffage a fond et prendre un bon the au miel - ha! l'hiver sukhumite...Brest sans les bistrots - l'horreur. Heureusement, en fevrier on s'active a la distribution de tubercules, le spleen ecrabouille sous les sacs en jute

Le lundi des patates, le mardi, des patates, le mercredi des patates...

Mais revoila le printemps - ou l'ete plutot, car les saisons intermediaires automne et printemps sont vraiment courtes ici...le soleil, les amours, les pic nics dans des endroits buccoliques avec des petites fleurs...et le reveil des hibernants (hibernateurs??), humains et humaines compris vue comment les rues se remplissent d'un seul coup

Finie la clope...hop hop dans un pays ou 90% des mecs s'envoient clope sur clope je decrete un detachement total vis a vis des grandes blondes Mon premier pic nic au Lac Ritsa...
Chachlik, mahisse et vin ...le trio gagnant

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil